Histoire de sexe anal sexe

histoire de sexe anal sexe

Sa bite allait et venait en moi avec une facilité déconcertante. Rassuré par mon comportement, il a adopté un rythme régulier. Puis, il est passé du trot au galop. Au même moment, dans un gloussement de triomphe, il a pris son plaisir. Puis, nous avons basculé sur le côté et nous sommes restés sans bouger. Sa queue était toujours dans mon cul , elle diminuait progressivement de volume.

Longuement après, nous avons parlé. De la transgression de mon interdit. Je suis allée le rejoindre. Après, nous nous sommes remis au lit. Blottie dans ses bras, les sens assouvis, je baignais dans une douce quiétude, prête à me soumettre à nouveau à ses désirs. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Ce site propose un contenu à caractère pornographique et est réservé à un public majeur et averti. En cliquant sur 'ENTRER' vous certifiez être majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service, ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales, ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur, ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

Récits érotiques illustrés Les contributions des Unionistes Vos récits et témoignages Vos photos Vos vidéos Mes contributions. Il a plié le traversin, et je me suis mise à plat ventre sur le lit, les jambes dans le vide. Docile, je me suis exécutée, une main sur chaque fesse. Il a massé ma rondelle avec du gel. Celui-ci est entré sans difficulté.

Ses grosses phalanges fouillaient mon intimité. Alors, centimètre par centimètre, il a forcé mon étroit conduit. Il me tenait par les hanches, ses va-et-vient étaient de plus en plus profonds et puissants. Puis il a remonté son pantalon, et je me suis rhabillée. Il a trouvé cela très sympa. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Ce site propose un contenu à caractère pornographique et est réservé à un public majeur et averti.

En cliquant sur 'ENTRER' vous certifiez être majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service, ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales, ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur, ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire. Récits érotiques illustrés Les contributions des Unionistes Vos récits et témoignages Vos photos Vos vidéos Mes contributions.

Sexualité et santé Maladies et sexualité Protection et prévention Désir et Plaisir Comprendre sa sexualité Nos conseils d'experts ist-mst pratiques couple Les couillonneries du Pr Fumier.

.

Sexe francaise jeu de sexe

Je lui ai répondu que non. Il a plié le traversin, et je me suis mise à plat ventre sur le lit, les jambes dans le vide. Docile, je me suis exécutée, une main sur chaque fesse. Il a massé ma rondelle avec du gel. Celui-ci est entré sans difficulté. Ses grosses phalanges fouillaient mon intimité. Alors, centimètre par centimètre, il a forcé mon étroit conduit.

Il me tenait par les hanches, ses va-et-vient étaient de plus en plus profonds et puissants. Puis il a remonté son pantalon, et je me suis rhabillée. Il a trouvé cela très sympa. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Ce site propose un contenu à caractère pornographique et est réservé à un public majeur et averti. En cliquant sur 'ENTRER' vous certifiez être majeur selon les lois françaises et que ces lois vous autorisent à accéder à ce service, ne pas faire connaître ce service à des mineurs, sous peine de sanctions pénales, ne pas diffuser le contenu de ce service qui est la propriété de l'éditeur, ne pas poursuivre l'éditeur de ce service pour toute action judiciaire.

Récits érotiques illustrés Les contributions des Unionistes Vos récits et témoignages Vos photos Vos vidéos Mes contributions. Tout en me fixant dans les yeux et en attendant une réponse, il appuyait sur mon sexe avec la paume de sa main, en faisait bien attention à ne pas ouvrir mes lèvres pour que ce ne touche pas mon clitoris, il me rendait folle, complètement folle. Si tu en veux plus, petite cochonne il va falloir me le demander, et très gentiment!!

J'en veux plus, j'en peux plus S'il vous plait quoi!!! Me dit-il, toujours en souriant. S'il vous plait, léchez moi, doigtez moi, faites moi jouir, prenez moi fort!!! Pendant que je lui parlais de cette manière il avait inséré son majeur dans mon vagin et appuyait à une vitesse folle et avec une agilité extraordinaire sur mon point G.

Je n'avais jamais connue ça, je criais très fort et je lui en demandais plus: Plus fort, plus fort!!! Ouiiiii Ouiiii, Prenez moi!! Alors c'est ça que tu veux, tu veux ma bite dans ta chatte, tu veux que je te défonce, que je te fasse crier comme une petite pute que tu es!? Espèce de chaudasse, tu vas avoir ce que tu mérites!

Il me retourna violemment, mais sans me faire mal, sur le ventre, passa son bras sous mon ventre et releva mes fesses vers lui.

J'étais là, dans un hôtel avec un inconnu, la tête écrasée sur le lit et les fesses en l'air, le sexe complètement trempé et palpitant, attendant de me faire pénétrer. Il mit son gland à l'entrée de mon vagin et le fit lentement tourner, sans me pénétrer. J'essayais de le faire rentrer par un violent coup de hanche, mais il me retenais d'un coup en posant une main entre mes deux fesses au niveau de mes reins. Je reçu une énorme fessée, qui me fit crier, et j'avais toujours son gland qui tourmentait l'entrée de mon vagin.

Alors comme ça la petite salope n'est pas obéissante, elle croit que c'est elle qui se fait baiser quand elle le décide? Il m'attrapa violemment par les cheveux comme on attrape les reines d'un cheval et me fit relever la tête d'un coup, j'avais la gorge tendue par ce geste et ma respiration devint rauque.

Et bien tu vas avoir ce que tu veux!!! D'un coup je sentis un énorme objet rentrer jusque dans les profondeurs de mon sexe Un objet qui se mit un vibrer. Je gémissais et gesticulais, mais il avait repris mes cheveux et remis une main entre mes reins et me maintenait fermement immobile. Ce petit objet va s'occuper de ton trou trempé, moi ce que je veux, c'est ton cul de chienne, remue tes fesses!!!

Je reçu une deuxième fessée encore plus violente que la première et je ne fis pas d'histoire, je bougeais mon cul de droite à gauche, en même temps je jouissais de sentir cet objet fouiller mon intimité, vibrer, remuer Et je sentis son pouce se poser sur mon anus Non Il ne me contredit même pas, il continua tout simplement, il prenait de ma mouille pour humidifier mon petit trou que je sentais s'ouvrir doucement, tout en criant de me sentir possédée dans le vagin.

Il glissa directement deux doigts dans mes fesses, ce qui m'arracha un cri de surprise, mais accentua étrangement pourtant mille fois mon plaisir, je sentais maintenant mon anus s'ouvrir très vite et d'un coup sans me prévenir, il enfonça sa bite dedans Et au bout de deux ou trois vas et vient J'eus un orgasme phénoménal, je ne crois pas en avoir eu un autre pareil depuis. Je me sentais entièrement possédée, prise, soumise au plaisir. Je ne tenais plus, je lui criais des choses que jamais je ne me serrais crue capable de dire.

Oui, vas-y, prends-moi, encule moi Tous mes cris salaces le firent très vite venir, je l'entendis crier, agripper mes cheveux encore plus violemment, griffer mes fesses et s'agripper à mes hanches ce qui me fit remonter la tête d'un coup et je le sentis jouir partout sur mon dos Il me donna une dernière fessée, plus douce cette fois et s'allongea près de moi, tout deux épuisés. Nous nous endormirent dans cet hôtel, et je partis le lendemain matin avant qu'il ne se réveille, avec ses vêtements sur le dos, en taxi.

Ma découverte du plaisir anal à 18 ans. Gris clair Gris Blanc. Les auteurs apprécient les commentaires de leurs lecteurs. Appelez le 08 95 22 70



histoire de sexe anal sexe

Le langage cru a ajouté du piment à notre conversation. La soirée se termine et nos amis rentrent chez eux. Ma femme se couche la première et après avoir rangé un peu, je la rejoins dans le lit. Il était tout contracté. Avec ma main, je caressais sa chatte qui mouillait abondamment.

Je me suis dit que cela pouvait être possible finalement. À ma grande surprise, il a glissé tout seul sans peine. Elle était totalement détendue. Mais elle avait le souffle coupé et sa chatte dégoulinait de mouille sur le coussin.

Elle a gardé mon sperme en elle toute la nuit. Et, dès le lendemain, elle a voulu remettre ça. Kevinnr 22 mai 23 h 55 min. Ce soir là j'étais seule, dans un bar et je m'ennuyais à mourir, un ami ayant annulé le rendez-vous, nous devions passer la soirée ensemble. Un homme vint donc m'aborder, ce qui me surprit largement étant donné le peu de soins que je donnais à ma tenue, aucun homme ne m'avait draguée depuis près de 6 mois.

Cet homme était charmant et j'étais sensible à son charme. Il était grand et mince, il avait de grand yeux bleus, les cheveux bruns et avait beaucoup d'aisance dans sa manière de s'adresser à moi, c'était un dom juan, ça se voyait et ça m'excitait terriblement. Je sentais déjà des vagues chaudes dans mon bas ventre au fur et à mesure de son discours et de son aisance grandissante. Il commençait à se sentir à l'aise, certainement avait-il compris qu'il me plaisait. Il me proposa un verre que j'acceptais, et de fil en aiguille je me retrouvais légèrement ivre et très désinhibée.

Fanch c'était son prénom me proposa de me raccompagner en voiture avec un sourire coquin, effectivement, lui n'avait pas bu et était donc maitre de la situation. Nous savions donc tous les deux qu'il ne me raccompagnerait pas de si tôt. Il m'emmena à sa voiture en m'empoignant vigoureusement par la hanche, ce contact autoritaire et brusque me tira un soupir de désir, qu'il ne manqua pas de remarquer.

C'était un bar hôtel! A l'accueil, il prit directement une chambre, sans me demander mon avis, et les clefs en main, m'attrapa vigoureusement par les fesses, faisant glisser ses doigts sur ma raie, et s'arrêtant sensuellement à l'endroit ou mon anus se cachait.

Il me jeta fermement sur le lit, sans hésitation, mais sans violence. Il sortit un petit couteau de sa poche, je pris peur, j'allais crier mais il me fit taire, et fit une grande entaille dans ma robe qui la fit immédiatement lâcher.

Je ne portais jamais de soutien-gorge et uniquement des strings, je vis qu'il avait une érection. Me tenant toujours les poignets, il m'embrassa, tout en commençant à passer sa main sur mon sexe. Malgré mon abstinence sexuelle, mon épilation était très propre, rien sur les lèvres et épilation sur les cotés du pubis, il restait une touffe bien nette au milieu. Il coupa le fil de mon string noir avec son petit couteau et, ni une, ni deux, me lécha.

Il commença par caresser avec le bout de sa langue mes grandes lèvres, ce qui était terriblement frustrant et me faisait gesticuler dans tous les sens. Mes lèvres s'ouvrirent d'elles mêmes sous cette terrible caresse et il commença à tourner autour de mon clitoris avec le bout de sa langue, sans jamais le toucher, je gémissais, j'étais terriblement frustrée, il m'avait eue, j'en voulais plus, je voulais jouir. Alors comme ça on en veut plus? Mens pas je te sens te trémousser à la recherche de ma langue!

Je ne répondais rien, il me mettait très mal à l'aise, j'étais gênée, frustrée et je voulais sa langue et ses doigts. Tout en me fixant dans les yeux et en attendant une réponse, il appuyait sur mon sexe avec la paume de sa main, en faisait bien attention à ne pas ouvrir mes lèvres pour que ce ne touche pas mon clitoris, il me rendait folle, complètement folle.

Si tu en veux plus, petite cochonne il va falloir me le demander, et très gentiment!! J'en veux plus, j'en peux plus S'il vous plait quoi!!! Me dit-il, toujours en souriant.

S'il vous plait, léchez moi, doigtez moi, faites moi jouir, prenez moi fort!!! Pendant que je lui parlais de cette manière il avait inséré son majeur dans mon vagin et appuyait à une vitesse folle et avec une agilité extraordinaire sur mon point G.

Je n'avais jamais connue ça, je criais très fort et je lui en demandais plus: Plus fort, plus fort!!! Ouiiiii Ouiiii, Prenez moi!! Alors c'est ça que tu veux, tu veux ma bite dans ta chatte, tu veux que je te défonce, que je te fasse crier comme une petite pute que tu es!?

Espèce de chaudasse, tu vas avoir ce que tu mérites! Il me retourna violemment, mais sans me faire mal, sur le ventre, passa son bras sous mon ventre et releva mes fesses vers lui. J'étais là, dans un hôtel avec un inconnu, la tête écrasée sur le lit et les fesses en l'air, le sexe complètement trempé et palpitant, attendant de me faire pénétrer.

Il mit son gland à l'entrée de mon vagin et le fit lentement tourner, sans me pénétrer. J'essayais de le faire rentrer par un violent coup de hanche, mais il me retenais d'un coup en posant une main entre mes deux fesses au niveau de mes reins.

Je reçu une énorme fessée, qui me fit crier, et j'avais toujours son gland qui tourmentait l'entrée de mon vagin.

...



Gratuit porn sex beeg sexe com


histoire de sexe anal sexe