Le facteur sexuel reel sexe

le facteur sexuel reel sexe

La pénétration peut être pénible et douloureuse pour les deux partenaires si le vagin est trop étroit ou insuffisamment lubrifié. Le vagin et la vulve se lubrifient naturellement chez la femme pubère et non ménopausée lorsqu'elle est excitée, mais cette lubrification peut être insuffisante. Chez la femme vierge , la pénétration est souvent inconfortable, voire douloureuse, en raison de l'appréhension de l'acte ou du déchirement de l' hymen.

Chez la femme ménopausée, le vagin peut être atrophié et sec ce phénomène est contrecarré par le traitement hormonal. En cas de lubrification insuffisante ou d'étroitesse excessive, on peut utiliser des lubrifiants intimes artificiels, notamment des gels à base d'eau.

La plus habituelle est la position du missionnaire: Il existe de très nombreuses possibilités de rapports sexuels, la frontière peut être sujette à d'innombrables débats. Au sens strict, le rapport sexuel doit tout de même faire intervenir les organes sexuels d'au moins un des partenaires. Le nombre de partenaires n'étant a priori pas limité, on peut également signaler l'existence du coït multiple et simultané voir sexualité de groupe.

Plus simplement à deux, les types de rapport peuvent être cumulés ou combinés: La sodomie est, dans le cadre des rapports sexuels, une pénétration par l'anus. Ces activités sont généralement considérées comme des préliminaires, toutefois l' irrumation lors de la fellation gorge profonde constitue une forme de coït dite coït buccal. La masturbation est une activité auto-érotique qui est parfois pratiquée lors d'un rapport sexuel, en complément des stimulations du partenaire ou pour terminer un rapport sexuel si le partenaire n'est plus sexuellement motivé.

Outils qui peuvent être utilisés lors d'un rapport sexuel; pour stimuler des parties sensibles du corps vagin, anus… plus ou moins accessibles point G , Les commerces spécialisés proposent de nombreux jouets et accessoires sexuels.

Les plus célèbres sont les boules de geisha , les canards vibrants et les godemichet s. Le gode-ceinture ou harnais godemichet permet ainsi à une femme d'avoir des rapports évoquant très directement la pénétration masculine. L'orgasme est généralement considéré comme le sommet du plaisir marquant la fin du rapport sexuel.

Dans certaines formes de sexualités, comme le tantra , l'orgasme peut ne pas être recherché comme ultime but, afin de prolonger et approfondir culturellement la sensualité et le plaisir. Les recherches scientifiques, menées principalement sur des mammifères non-primates, montrent que l'organisation neuroanatomique générale des organismes mammaliens est spécifiquement conçue pour la copulation hétérosexuelle: La pénétration rythmée du pénis dans le vagin est le but fonctionnel de l'organisation anatomique et neurobiologique.

Le but du seul réflexe sexuel moteur de la femelle la lordose [ 7 ] est de présenter le vagin au mâle, et le but des réflexes sexuels du mâle érection, ajustement de l'intromission et poussées pelviennes [ 11 ] est l'intromission rythmée du pénis, qui déclenche le réflexe éjaculatoire. Les données neurobiologiques montrent que le coït vaginal hétérosexuel est le but fonctionnel du comportement de reproduction. Mais un rapport sexuel humain, en général, ne se limite pas uniquement au coït.

Il existe des activités sexuelles qui n'ont aucun rapport avec la reproduction comme la masturbation et même des activités sans aucun rapport avec les organes génitaux comme le baiser.

Et le coït vaginal n'est pas nécessaire à la réponse sexuelle physiologique excitation, plateau, orgasme, résolution. Comment expliquer ces différences entre la copulation animale et le rapport sexuel humain? Chez les primates et surtout chez les hominidés être humain , chimpanzé , bonobo , orang-outan , gorille , etc. Tandis qu'au contraire, l'importance du système de récompense et de la cognition est devenue majeure [ 17 ]. En raison de ces modifications du système nerveux, on observe que les activités sexuelles des hominidés changent: Ces récompenses , en particulier l' orgasme , sont perçues au niveau de la conscience comme des sensations de plaisirs érotiques et de jouissances.

Le comportement de reproduction a évolué vers un comportement érotique [ 20 ] , [ 12 ] , [ note 1 ]. Le plaisir est devenu le principal mais pas unique facteur de la sexualité humaine. Pour ces raisons physiologiques, le rapport sexuel, qui implique justement des stimulations intenses du clitoris et du pénis, est une des activités érotiques préférées des humains.

Mais le plaisir n'est pas la seule raison à l'origine des rapports sexuels. Les principaux facteurs donnés par les femmes sont, dans l'ordre: Les hommes indiquent, dans l'ordre: En conclusion, on remarque que les facteurs à l'origine des rapports sexuels sont similaires entre les femmes et les hommes. Le plaisir érotique est un facteur important, mais il n'est pas le seul.

Les émotions positives, la qualité de la relation avec le partenaire et le besoin d'être aimé sont également très importants [ 23 ]. Le gynécologue William Masters et la psychologue Virginia Johnson ont défini quatre phases de la réponse sexuelle humaine dans un ouvrage de référence intitulé Les réactions sexuelles en anglais: À ces phases, le docteur Helen Singer Kaplan a ajouté celle du désir. D'après ces auteurs, les différentes phases sont, par ordre: Ces différentes phases, observables aussi bien chez l'homme que chez la femme, se manifestent par des variations physiologiques et humaines.

Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. L'orgasme est plus physiologiquement identifiable chez l'homme avec l' éjaculation. Il est parfois moins lisible chez la femme. L'idée d'un orgasme féminin identique à celui de l'homme est très ancrée dans les comportements sexuels.

Il est nécessaire de souligner, avant de décrire les variations personnelles, culturelles, sociales, ou tenant à l'orientation sexuelle des individus, que les rapports sexuels de la très grande majorité des personnes, dans les sociétés occidentales, consistent en une pénétration vaginale avec un partenaire de sexe opposé, associé à des caresses comme préliminaires. L'ex-président des États-Unis , Bill Clinton , interrogé au sujet d'éventuelles relations extraconjugales , avait répondu qu'il n'avait pas eu de rapport sexuel avec Monica Lewinsky en arguant du fait que sa définition personnelle reposait sur un rapport strictement vaginal.

En fonction des observations neurobiologiques, chez l'animal, la définition du coït correspond effectivement à l'organisation des circuits neuraux du comportement de reproduction , spécifiquement organisé pour la copulation hétérosexuelle.

Par contre, chez les hominidés , l'altération et la modification de certains circuits neuraux induisent une modification de la dynamique fonctionnelle. La recherche des récompenses érotiques n'est plus liée au coït vaginal. C'est pourquoi certains spécialistes classent quelques paraphilies parmi les maladies psychiatriques.

Si, par exemple, la gérontophilie — soit l'attirance sexuelle pour des personnes du troisième âge — est tolérable, celle pour des animaux autres qu'humains, la zoophilie sera souvent prohibée, tout comme la nécrophilie pour les cadavres ainsi que la scatophilie pour les excréments. Le cas le plus délicat et le plus sévèrement puni est la pédophilie , soit l'attirance sexuelle d'une personne juridiquement majeure pour des enfants n'ayant pas atteint leur majorité sexuelle. Le harcèlement sexuel est également punissable.

Le viol comme rapport sexuel se faisant par l'agression et considérant la violence exercée sur une personne est puni très sévèrement par de nombreux États, parfois même quand il a lieu entre époux en France.

Tous les abus sexuels sur des individus vulnérables ou en situation de vulnérabilité sont réprouvés — en particulier quand il s'agit d'un enfant abusé par un adulte avec ou sans viol: Les rapports sexuels avec un membre de la famille semblent être universellement réprouvés — cette prohibition de l'inceste constitue un point-clef de la sexualité humaine parfois considéré comme la structure initiale de la société [ note 2 ].

Tous les rapports sortant de la normativité du coït vaginal sont également susceptibles d'être considérés comme immoraux, en particulier dans la civilisation occidentale [réf. Pour la plupart des religions établies, le mariage est un cadre strict qui tend à exiger la fidélité sexuelle dans le couple — les rapports hors-mariage sont alors condamnés. Un rapport sexuel entre un homme et une femme non mariés est qualifié de fornication. La fornication est réprimée pénalement dans certains États, avec cependant une certaine inapplicabilité pratique.

Un rapport sexuel entre une personne mariée et une autre personne qui n'est pas son époux est nommé adultère. Au Moyen Âge , l'Église catholique interdisait le rapport sexuel la plupart des lundi et mercredi jours de jeûne , le vendredi jour des morts , le samedi veille du jour du Seigneur , pendant l' Avent ou le Carême , ainsi plus de la moitié de l'année était interdite [ 29 ].

La fertilisation interne survient chez la plupart des invertébrés tels que les reptiles , certains poissons , et la plupart des oiseaux via une copulation cloaquale voir hémipénis , tandis que les mammifères copulent vaginalement. Certains vertébrés , dont bon nombre d'animaux aquatiques [ 30 ] , ainsi que certains arthropodes terrestres utilisent, quant à eux, la fertilisation externe. Les humains , les bonobos [ 31 ] , les chimpanzés et les dauphins sont des espèces connues pour engager un comportement hétérosexuel même lorsque la femelle n'est pas en chaleur.

Ces espèces, parmi d'autres, sont également connues pour engager un comportement bisexuel [ 19 ] un individu pouvant avoir des activités hétérosexuelles et homosexuelles.

Enfin, autre élément important, un rapport sexuel ne se borne pas à la pénétration. La plupart des femmes intègrent les fameux préliminaires. Se pourrait-il que le coït dans sa forme "classique" de va-et-vient soit perçu comme ennuyeux, et qu'en prolonger le temps, sous cette forme s'entend, présente au final peu d'intérêt. Au final, l'enjeu derrière la sexualité n'a rien à voir avec la performance, ni une course à l'orgasme.

Ce qui importe n'est ni la durée, ni une grande connaissance des positions du Kamasutra d'un point de vue mécanique , mais bien le jeu et le plaisir. Il semble qu'il reste encore du chemin à parcourir… Mais rien ne nous empêche de commencer tout de suite. Et sans regarder sa montre! How Long Should Intercourse Last?. Journal of Sexual Medicine, 5: La masturbation rend sourd. BeautyLab Doctipharma Mon Docteur.

Un article Un médicament. La durée des rapports sexuels en question. Du désir au plaisir sexuel Sur le chemin de l'orgasme. Sommaire La durée de l'acte sexuel: La newsletter grossesse Je m'abonne. La newsletter bébé Je m'abonne.

Rechercher dans nos articles. Vos espaces communautaires Tous nos forum: Guide Guide des prénoms. Services et partenaires Sexualidad Sesso.

Sexes amateurs image drole sur le sexe


le facteur sexuel reel sexe

Il existe souvent des troubles neurovégétatifs involontaires, avec des attaques de panique, une anxiété anticipatoire au premier plan. Cette aversion rentre donc dans la classification des troubles anxieux et phobiques et nécessite une prise en charge complexe, psychosexothérapique. Une baisse de désir circonstancielle liée à des évènements de vie, sans souffrance personnelle proprement liée à ce TDS ponctuel. Deux études avec une méthodologie de qualité ont été publiées en Les auteurs replaçaient ainsi le symptôme dans son contexte général, ce qui est essentiel chez la femme.

Il existe de nombreux facteurs personnels cognitifs pouvant être délétères sur le désir sexuel: De fausses croyances autour de la sexualité, des mythes et des peurs autour de la masturbation, de certaines positions et pratiques sexuelles peuvent également perturber le désir sexuel.

Le praticien devra diagnostiquer ces erreurs, ce qui servira de socle à toute prise en charge. Cette image de la femme, qui doit être éternellement jeune et séduisante, est largement entretenue par les médias et peut renforcer le malaise de la femme. Plusieurs périodes sont particulièrement à risque: Un TDS est fréquent après certaines chirurgies comme la colostomie, la mastectomie. La personnalité de la femme est un facteur essentiel, car elle va influer sur sa vision des évènements.

Les patientes introverties, les patientes obsessionnelles enfermées dans une dynamique de contrôle constante, celles en culpabilité permanente ressentant la sexualité comme quelque chose de sale, seront particulièrement exposées à un trouble du désir.

Une mauvaise image de soi y est fréquemment associée. Tous les traitements psychotropes peuvent retentir sur la sexualité féminine, indépendamment de la maladie pour laquelle ils sont prescrits. Les antidépresseurs ont une action délétère sur la fonction sexuelle dans les premières semaines mais semblent améliorer de façon significative les troubles sexuels associés aux dépressions majeures lorsque la dépression est stabilisée par le traitement prescrit, avec cependant des différences selon les molécules.

Dans une revue récente de la littérature, les effets des contraceptifs oraux estroprogestatifs COOP étaient difficiles à préciser, avec de grandes variations selon les études. Il semble que ceux-ci améliorent les douleurs de type dysménorrhée, mais ils peuvent parfois entraîner une vestibulodynie et une diminution de la lubrification chez certaines femmes. La patiente neurologique avec ses différents handicaps est traitée dans un autre chapitre.

Les maladies chroniques comme le diabète peuvent également altérer la sexualité. Le cancer retentit sur la sexualité. Une dyspareunie induite par la chirurgie peut générer une perte de désir, réactionnelle aux difficultés des rapports avec pénétration vaginale.

Tenir compte de tous les éléments à la fois hormonaux et non hormonaux est donc indispensable à une prise en charge correcte de ces patientes péri- et postménopausées. Avoir des projets communs, y compris dans le domaine de la sexualité, est également important. Toutes les études ont rapporté une corrélation entre le désir sexuel féminin et le fonctionnement du couple.

Les problèmes sexuels masculins peuvent retentir de façon importante sur le désir sexuel de la partenaire. Au premier plan, apparaît la réponse du partenaire qui peut agir comme élément déclencheur ou être un facteur inhibiteur. Les facteurs de vie stressants sont très importants dans le déterminisme du désir sexuel féminin. Le poids de la vie quotidienne, la gestion de la maison, des enfants, du travail est un facteur déterminant de la réceptivité sexuelle de la femme au quotidien. Un facteur déclenchant est la dépression qui peut apparaître soit pendant la grossesse, soit en post-partum.

Après la naissance et pendant les trois mois suivant, il existe une altération dans tous les domaines de la sexualité féminine.

Récemment, a été développé un questionnaire spécifique des troubles du désir, le Decrease Sexual Desire Screener DSDS , administrable en cinq à dix minutes. La caractérisation du TDS est également primordiale: Comment aborder un TDS? Une information sur la réponse sexuelle féminine est recommandée. Elle sera très utile dans les périodes fragiles de la vie de la femme comme la grossesse et la ménopause.

Ces indications simples peuvent être formulées par tout urologue ou gynécologue. Une prise en charge psychosexuelle est hautement recommandée en cas de facteur psychologique au premier plan.

Les relations sexuelles chez les Grecs s'inscrivent dans un contexte social contraignant et sont très dépendantes du statut social des partenaires. Elles font l'objet de réflexions morales de la part des philosophes comme Aristote ou Platon. Ces derniers les analysent, non sous l'angle de l'acte lui-même, du désir ou du plaisir, mais de la dynamique examinée selon deux grandes variables, qualitative comportement sexuel et quantitative degré d'activité que traduisent le nombre et la fréquence des actes [ 3 ].

Si le citoyen romain ne met aucun érotisme dans sa sexualité, cela ne semble pas être le cas chez les Étrusques où la relation entre les hommes et les femmes est bien différente, comme le montre par exemple la tombe des Taureaux [ 4 ].

Les activités bucco-génitales sont généralement incluses dans les préliminaires. Enfin, certains gestes en dehors des caresses et attouchements , paroles ou regards construisent également cette première phase et provoquent un effet d'excitation non négligeable relativement aux stimuli physiques.

De nombreux autres facteurs environnementaux peuvent renforcer cette première phase. Le constat de l'excitation du partenaire est également un facteur très fort dans l'excitation de l'autre partenaire. Elle se remarque chez l'homme par l' érection du pénis avec parfois un écoulement de liquide pré-éjaculatoire et chez la femme par le gonflement du clitoris et des petites lèvres , ainsi qu'à la détente et à la lubrification du vagin par transsudation du plasma à travers l'épithélium vaginal.

Il est assez courant de considérer que la femme apprécie les longs préliminaires, par opposition à l'homme qui serait moins sensible à ces premières approches.

Au sens strict, le coït vaginal consiste en la pénétration du pénis de l' homme en érection dans le vagin de la femme. Le coït en lui-même se caractérise par des mouvements du pénis dans le vagin qui stimulent réciproquement le pénis de l'homme et le vagin, les petites lèvres et le clitoris de la femme.

Outre cette stimulation physique, le prolongement des actes de types préliminaires cf. Si l'on peut souligner parfois l'idée d'habileté des partenaires, ce facteur n'est pas plus déterminant que certaines conditions psychologiques [réf. La pénétration peut être pénible et douloureuse pour les deux partenaires si le vagin est trop étroit ou insuffisamment lubrifié.

Le vagin et la vulve se lubrifient naturellement chez la femme pubère et non ménopausée lorsqu'elle est excitée, mais cette lubrification peut être insuffisante.

Chez la femme vierge , la pénétration est souvent inconfortable, voire douloureuse, en raison de l'appréhension de l'acte ou du déchirement de l' hymen. Chez la femme ménopausée, le vagin peut être atrophié et sec ce phénomène est contrecarré par le traitement hormonal. En cas de lubrification insuffisante ou d'étroitesse excessive, on peut utiliser des lubrifiants intimes artificiels, notamment des gels à base d'eau.

La plus habituelle est la position du missionnaire: Il existe de très nombreuses possibilités de rapports sexuels, la frontière peut être sujette à d'innombrables débats.

Au sens strict, le rapport sexuel doit tout de même faire intervenir les organes sexuels d'au moins un des partenaires. Le nombre de partenaires n'étant a priori pas limité, on peut également signaler l'existence du coït multiple et simultané voir sexualité de groupe.

Plus simplement à deux, les types de rapport peuvent être cumulés ou combinés: La sodomie est, dans le cadre des rapports sexuels, une pénétration par l'anus.

Ces activités sont généralement considérées comme des préliminaires, toutefois l' irrumation lors de la fellation gorge profonde constitue une forme de coït dite coït buccal. La masturbation est une activité auto-érotique qui est parfois pratiquée lors d'un rapport sexuel, en complément des stimulations du partenaire ou pour terminer un rapport sexuel si le partenaire n'est plus sexuellement motivé. Outils qui peuvent être utilisés lors d'un rapport sexuel; pour stimuler des parties sensibles du corps vagin, anus… plus ou moins accessibles point G , Les commerces spécialisés proposent de nombreux jouets et accessoires sexuels.

Les plus célèbres sont les boules de geisha , les canards vibrants et les godemichet s. Le gode-ceinture ou harnais godemichet permet ainsi à une femme d'avoir des rapports évoquant très directement la pénétration masculine.

L'orgasme est généralement considéré comme le sommet du plaisir marquant la fin du rapport sexuel. Dans certaines formes de sexualités, comme le tantra , l'orgasme peut ne pas être recherché comme ultime but, afin de prolonger et approfondir culturellement la sensualité et le plaisir.

Les recherches scientifiques, menées principalement sur des mammifères non-primates, montrent que l'organisation neuroanatomique générale des organismes mammaliens est spécifiquement conçue pour la copulation hétérosexuelle: La pénétration rythmée du pénis dans le vagin est le but fonctionnel de l'organisation anatomique et neurobiologique.

Le but du seul réflexe sexuel moteur de la femelle la lordose [ 7 ] est de présenter le vagin au mâle, et le but des réflexes sexuels du mâle érection, ajustement de l'intromission et poussées pelviennes [ 11 ] est l'intromission rythmée du pénis, qui déclenche le réflexe éjaculatoire.

Les données neurobiologiques montrent que le coït vaginal hétérosexuel est le but fonctionnel du comportement de reproduction. Mais un rapport sexuel humain, en général, ne se limite pas uniquement au coït. Il existe des activités sexuelles qui n'ont aucun rapport avec la reproduction comme la masturbation et même des activités sans aucun rapport avec les organes génitaux comme le baiser.

Et le coït vaginal n'est pas nécessaire à la réponse sexuelle physiologique excitation, plateau, orgasme, résolution. Comment expliquer ces différences entre la copulation animale et le rapport sexuel humain?

Chez les primates et surtout chez les hominidés être humain , chimpanzé , bonobo , orang-outan , gorille , etc. Tandis qu'au contraire, l'importance du système de récompense et de la cognition est devenue majeure [ 17 ]. En raison de ces modifications du système nerveux, on observe que les activités sexuelles des hominidés changent: Ces récompenses , en particulier l' orgasme , sont perçues au niveau de la conscience comme des sensations de plaisirs érotiques et de jouissances.

Le comportement de reproduction a évolué vers un comportement érotique [ 20 ] , [ 12 ] , [ note 1 ]. Le plaisir est devenu le principal mais pas unique facteur de la sexualité humaine. Pour ces raisons physiologiques, le rapport sexuel, qui implique justement des stimulations intenses du clitoris et du pénis, est une des activités érotiques préférées des humains. Mais le plaisir n'est pas la seule raison à l'origine des rapports sexuels. Les principaux facteurs donnés par les femmes sont, dans l'ordre: Les hommes indiquent, dans l'ordre: En conclusion, on remarque que les facteurs à l'origine des rapports sexuels sont similaires entre les femmes et les hommes.

Le plaisir érotique est un facteur important, mais il n'est pas le seul. Les émotions positives, la qualité de la relation avec le partenaire et le besoin d'être aimé sont également très importants [ 23 ]. Le gynécologue William Masters et la psychologue Virginia Johnson ont défini quatre phases de la réponse sexuelle humaine dans un ouvrage de référence intitulé Les réactions sexuelles en anglais: À ces phases, le docteur Helen Singer Kaplan a ajouté celle du désir.

D'après ces auteurs, les différentes phases sont, par ordre: Ces différentes phases, observables aussi bien chez l'homme que chez la femme, se manifestent par des variations physiologiques et humaines. Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. L'orgasme est plus physiologiquement identifiable chez l'homme avec l' éjaculation. Il est parfois moins lisible chez la femme. L'idée d'un orgasme féminin identique à celui de l'homme est très ancrée dans les comportements sexuels.

Il est nécessaire de souligner, avant de décrire les variations personnelles, culturelles, sociales, ou tenant à l'orientation sexuelle des individus, que les rapports sexuels de la très grande majorité des personnes, dans les sociétés occidentales, consistent en une pénétration vaginale avec un partenaire de sexe opposé, associé à des caresses comme préliminaires. L'ex-président des États-Unis , Bill Clinton , interrogé au sujet d'éventuelles relations extraconjugales , avait répondu qu'il n'avait pas eu de rapport sexuel avec Monica Lewinsky en arguant du fait que sa définition personnelle reposait sur un rapport strictement vaginal.

En fonction des observations neurobiologiques, chez l'animal, la définition du coït correspond effectivement à l'organisation des circuits neuraux du comportement de reproduction , spécifiquement organisé pour la copulation hétérosexuelle.

Par contre, chez les hominidés , l'altération et la modification de certains circuits neuraux induisent une modification de la dynamique fonctionnelle.

La recherche des récompenses érotiques n'est plus liée au coït vaginal. C'est pourquoi certains spécialistes classent quelques paraphilies parmi les maladies psychiatriques. Si, par exemple, la gérontophilie — soit l'attirance sexuelle pour des personnes du troisième âge — est tolérable, celle pour des animaux autres qu'humains, la zoophilie sera souvent prohibée, tout comme la nécrophilie pour les cadavres ainsi que la scatophilie pour les excréments. Le cas le plus délicat et le plus sévèrement puni est la pédophilie , soit l'attirance sexuelle d'une personne juridiquement majeure pour des enfants n'ayant pas atteint leur majorité sexuelle.

.

Enfin, certains gestes en dehors des caresses et attouchements , paroles ou regards construisent également cette première phase et provoquent un effet d'excitation non négligeable relativement aux stimuli physiques.

De nombreux autres facteurs environnementaux peuvent renforcer cette première phase. Le constat de l'excitation du partenaire est également un facteur très fort dans l'excitation de l'autre partenaire. Elle se remarque chez l'homme par l' érection du pénis avec parfois un écoulement de liquide pré-éjaculatoire et chez la femme par le gonflement du clitoris et des petites lèvres , ainsi qu'à la détente et à la lubrification du vagin par transsudation du plasma à travers l'épithélium vaginal.

Il est assez courant de considérer que la femme apprécie les longs préliminaires, par opposition à l'homme qui serait moins sensible à ces premières approches. Au sens strict, le coït vaginal consiste en la pénétration du pénis de l' homme en érection dans le vagin de la femme. Le coït en lui-même se caractérise par des mouvements du pénis dans le vagin qui stimulent réciproquement le pénis de l'homme et le vagin, les petites lèvres et le clitoris de la femme.

Outre cette stimulation physique, le prolongement des actes de types préliminaires cf. Si l'on peut souligner parfois l'idée d'habileté des partenaires, ce facteur n'est pas plus déterminant que certaines conditions psychologiques [réf.

La pénétration peut être pénible et douloureuse pour les deux partenaires si le vagin est trop étroit ou insuffisamment lubrifié. Le vagin et la vulve se lubrifient naturellement chez la femme pubère et non ménopausée lorsqu'elle est excitée, mais cette lubrification peut être insuffisante.

Chez la femme vierge , la pénétration est souvent inconfortable, voire douloureuse, en raison de l'appréhension de l'acte ou du déchirement de l' hymen. Chez la femme ménopausée, le vagin peut être atrophié et sec ce phénomène est contrecarré par le traitement hormonal.

En cas de lubrification insuffisante ou d'étroitesse excessive, on peut utiliser des lubrifiants intimes artificiels, notamment des gels à base d'eau. La plus habituelle est la position du missionnaire: Il existe de très nombreuses possibilités de rapports sexuels, la frontière peut être sujette à d'innombrables débats. Au sens strict, le rapport sexuel doit tout de même faire intervenir les organes sexuels d'au moins un des partenaires. Le nombre de partenaires n'étant a priori pas limité, on peut également signaler l'existence du coït multiple et simultané voir sexualité de groupe.

Plus simplement à deux, les types de rapport peuvent être cumulés ou combinés: La sodomie est, dans le cadre des rapports sexuels, une pénétration par l'anus. Ces activités sont généralement considérées comme des préliminaires, toutefois l' irrumation lors de la fellation gorge profonde constitue une forme de coït dite coït buccal. La masturbation est une activité auto-érotique qui est parfois pratiquée lors d'un rapport sexuel, en complément des stimulations du partenaire ou pour terminer un rapport sexuel si le partenaire n'est plus sexuellement motivé.

Outils qui peuvent être utilisés lors d'un rapport sexuel; pour stimuler des parties sensibles du corps vagin, anus… plus ou moins accessibles point G , Les commerces spécialisés proposent de nombreux jouets et accessoires sexuels. Les plus célèbres sont les boules de geisha , les canards vibrants et les godemichet s. Le gode-ceinture ou harnais godemichet permet ainsi à une femme d'avoir des rapports évoquant très directement la pénétration masculine.

L'orgasme est généralement considéré comme le sommet du plaisir marquant la fin du rapport sexuel. Dans certaines formes de sexualités, comme le tantra , l'orgasme peut ne pas être recherché comme ultime but, afin de prolonger et approfondir culturellement la sensualité et le plaisir.

Les recherches scientifiques, menées principalement sur des mammifères non-primates, montrent que l'organisation neuroanatomique générale des organismes mammaliens est spécifiquement conçue pour la copulation hétérosexuelle: La pénétration rythmée du pénis dans le vagin est le but fonctionnel de l'organisation anatomique et neurobiologique. Le but du seul réflexe sexuel moteur de la femelle la lordose [ 7 ] est de présenter le vagin au mâle, et le but des réflexes sexuels du mâle érection, ajustement de l'intromission et poussées pelviennes [ 11 ] est l'intromission rythmée du pénis, qui déclenche le réflexe éjaculatoire.

Les données neurobiologiques montrent que le coït vaginal hétérosexuel est le but fonctionnel du comportement de reproduction.

Mais un rapport sexuel humain, en général, ne se limite pas uniquement au coït. Il existe des activités sexuelles qui n'ont aucun rapport avec la reproduction comme la masturbation et même des activités sans aucun rapport avec les organes génitaux comme le baiser. Et le coït vaginal n'est pas nécessaire à la réponse sexuelle physiologique excitation, plateau, orgasme, résolution.

Comment expliquer ces différences entre la copulation animale et le rapport sexuel humain? Chez les primates et surtout chez les hominidés être humain , chimpanzé , bonobo , orang-outan , gorille , etc. Tandis qu'au contraire, l'importance du système de récompense et de la cognition est devenue majeure [ 17 ].

En raison de ces modifications du système nerveux, on observe que les activités sexuelles des hominidés changent: Ces récompenses , en particulier l' orgasme , sont perçues au niveau de la conscience comme des sensations de plaisirs érotiques et de jouissances.

Le comportement de reproduction a évolué vers un comportement érotique [ 20 ] , [ 12 ] , [ note 1 ]. Le plaisir est devenu le principal mais pas unique facteur de la sexualité humaine.

Pour ces raisons physiologiques, le rapport sexuel, qui implique justement des stimulations intenses du clitoris et du pénis, est une des activités érotiques préférées des humains. Mais le plaisir n'est pas la seule raison à l'origine des rapports sexuels. Les principaux facteurs donnés par les femmes sont, dans l'ordre: Les hommes indiquent, dans l'ordre: En conclusion, on remarque que les facteurs à l'origine des rapports sexuels sont similaires entre les femmes et les hommes.

Le plaisir érotique est un facteur important, mais il n'est pas le seul. Les émotions positives, la qualité de la relation avec le partenaire et le besoin d'être aimé sont également très importants [ 23 ].

Le gynécologue William Masters et la psychologue Virginia Johnson ont défini quatre phases de la réponse sexuelle humaine dans un ouvrage de référence intitulé Les réactions sexuelles en anglais: À ces phases, le docteur Helen Singer Kaplan a ajouté celle du désir. D'après ces auteurs, les différentes phases sont, par ordre: Ces différentes phases, observables aussi bien chez l'homme que chez la femme, se manifestent par des variations physiologiques et humaines.

Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. L'orgasme est plus physiologiquement identifiable chez l'homme avec l' éjaculation. Il est parfois moins lisible chez la femme. L'idée d'un orgasme féminin identique à celui de l'homme est très ancrée dans les comportements sexuels.

Il est nécessaire de souligner, avant de décrire les variations personnelles, culturelles, sociales, ou tenant à l'orientation sexuelle des individus, que les rapports sexuels de la très grande majorité des personnes, dans les sociétés occidentales, consistent en une pénétration vaginale avec un partenaire de sexe opposé, associé à des caresses comme préliminaires.

L'ex-président des États-Unis , Bill Clinton , interrogé au sujet d'éventuelles relations extraconjugales , avait répondu qu'il n'avait pas eu de rapport sexuel avec Monica Lewinsky en arguant du fait que sa définition personnelle reposait sur un rapport strictement vaginal. En fonction des observations neurobiologiques, chez l'animal, la définition du coït correspond effectivement à l'organisation des circuits neuraux du comportement de reproduction , spécifiquement organisé pour la copulation hétérosexuelle.

Par contre, chez les hominidés , l'altération et la modification de certains circuits neuraux induisent une modification de la dynamique fonctionnelle. La recherche des récompenses érotiques n'est plus liée au coït vaginal. C'est pourquoi certains spécialistes classent quelques paraphilies parmi les maladies psychiatriques. Si, par exemple, la gérontophilie — soit l'attirance sexuelle pour des personnes du troisième âge — est tolérable, celle pour des animaux autres qu'humains, la zoophilie sera souvent prohibée, tout comme la nécrophilie pour les cadavres ainsi que la scatophilie pour les excréments.

Le cas le plus délicat et le plus sévèrement puni est la pédophilie , soit l'attirance sexuelle d'une personne juridiquement majeure pour des enfants n'ayant pas atteint leur majorité sexuelle.

Le harcèlement sexuel est également punissable. Le viol comme rapport sexuel se faisant par l'agression et considérant la violence exercée sur une personne est puni très sévèrement par de nombreux États, parfois même quand il a lieu entre époux en France. Tous les abus sexuels sur des individus vulnérables ou en situation de vulnérabilité sont réprouvés — en particulier quand il s'agit d'un enfant abusé par un adulte avec ou sans viol: Les rapports sexuels avec un membre de la famille semblent être universellement réprouvés — cette prohibition de l'inceste constitue un point-clef de la sexualité humaine parfois considéré comme la structure initiale de la société [ note 2 ].

Tous les rapports sortant de la normativité du coït vaginal sont également susceptibles d'être considérés comme immoraux, en particulier dans la civilisation occidentale [réf. Le temps des hommes et des femmes diffère on le savait déjà , mais d'un point de vue sexuel, c'est peut-être encore plus flagrant. Le fait que la femme a besoin de davantage de temps pour accéder au plaisir, et à l'orgasme, n'est plus un secret. Or ce chiffre pourrait bien expliquer une certaine insatisfaction de la part des femmes, et comment pourrait-il en être autrement!

Pour joindre les deux temps, il existe plusieurs possibilités. A commencer par une meilleure gestion de son excitation pour l'homme. En se concentrant davantage sur les sensations de ses zones érogènes , plus que génitales, il peut y parvenir.

Par ailleurs, le fait de donner du plaisir et d'en recevoir, permet de moins être débordé par l'excitation. Enfin, autre élément important, un rapport sexuel ne se borne pas à la pénétration.

La plupart des femmes intègrent les fameux préliminaires. Se pourrait-il que le coït dans sa forme "classique" de va-et-vient soit perçu comme ennuyeux, et qu'en prolonger le temps, sous cette forme s'entend, présente au final peu d'intérêt. Au final, l'enjeu derrière la sexualité n'a rien à voir avec la performance, ni une course à l'orgasme. Ce qui importe n'est ni la durée, ni une grande connaissance des positions du Kamasutra d'un point de vue mécanique , mais bien le jeu et le plaisir.

Il semble qu'il reste encore du chemin à parcourir… Mais rien ne nous empêche de commencer tout de suite. Et sans regarder sa montre! How Long Should Intercourse Last?.

Journal of Sexual Medicine, 5: La masturbation rend sourd. BeautyLab Doctipharma Mon Docteur. Un article Un médicament. La durée des rapports sexuels en question. Du désir au plaisir sexuel Sur le chemin de l'orgasme.




Sex entre femme et animal film sexe amateur

  • Le facteur sexuel reel sexe
  • Mais pourquoi recherchons-nous un tel épanouissement spirituel dans nos relations sexuelles? La personnalité de la femme est un facteur essentiel, car elle va influer sur sa vision des évènements.
  • Sexe russe sexe entre homme